SECIB Solutions pour avocats

Besoin d'assistance ?

Demander une démo

Captcha
* Les champs suivis d'un astérisque sont obligatoires.

Financier / facturation

Relance des impayés

Simple négligence ou vraie mauvaise foi, les impayés grèvent votre comptabilité. Les relances sont indispensables et se gèrent en quelques clics dans votre logiciel SECIB.

Comptabilité à jour et trésorerie assainie

  • Relances par factures ou par dossiers
  • 3 étapes de relances
  • Relance en détail ou en masse
  • Filtrage avancé des factures à relancer
  • Export de la liste des factures relancées

La stabilité financière de votre cabinet d'avocats repose en partie sur le règlement des factures qui vous sont dues en temps et en heures. Oublis, clients indélicats ou pure mauvaise foi, les raisons qui se cachent derrière les factures impayées sont nombreuses.

La plupart du temps, une simple relance suffit à rectifier la situation mais avec la multiplication des factures, les impayés peuvent également se multiplier et doivent pourvoir être relancés en masse.

SECIB permet de filtrer les factures impayées pour les cibler en fonction du responsable, du dossier, de la période d'émission, de la personne facturée ou du solde de la facture. Vous pourrez ainsi cibler vos relances, en exclure certaines personnes ou même certains dossiers.

Avant d'effectuer les relances, la liste des impayés et leurs détails peut être exportées pour effectuer des arbitrages, des traitements plus avancés dans Excel etc.
 
Financier / facturation - Relances des impayés

Disponible sur

SECIB néo

SECIB néo

SECIB Air

SECIB Air

SECIB Mac néo

SECIB Mac néo

Demander plus d'informations

Captcha
* Les champs suivis d'un astérisque sont obligatoires.

Autres fonctionnalités

Information sur les cookies
Nous avons recours à des cookies techniques pour assurer le bon fonctionnement du site, nous utilisons également des cookies pour collecter des statistiques de visite qui ne collectent aucune donnée personnelle.
Ces cookies ne sont pas soumis à votre consentement.
J'ai compris